Uematsu Chikuyū (1947-)

#3352

VENDU

“Tasukigake”
Vannerie en bambou avec une poignée
Susudake (bambou fumé)
Signé: Zo Chikuyū (Made by Chikuyū)
Uematsu Chikuyū (1947-)
H. 22 cm – L. 36,5 cm – P. 23,5 cm
Heisei 27 (2015), Janvier
Tomobako, boîte originale signée par l’artiste

Cette vannerie est constituée de bambou fumé, appelé susudake. Le susudake est un bambou utilisé comme matériau de construction oour les plafonds des maisons traditionnelles japonaises. Les bambous prennent une patine brune brillante, comme s’ils étaient laqués, après avoir été exposés pendant des dizaines, et parfois des centaines d’années à la fumée d’un foyer. Certaines parties liées avec les cordes ont presque conservé la couleur d’origine du bambou. Son aspect naturel est hautement apprécié et il devient de plus en plus difficile à obtenir avec la disparition progressive des maisons traditionnelles japonaises
.
Uematsu Chikuyū a utilisé le motif naturel du bambou avec une telle ingéniosité qu’il est parvenu à créer un chef-d’oeuvre tout à fait unique. L’envers du bambou a conservé sa couleur blanche originale qui a été teinte en rouge, teinture appliquée sur la base de la vannerie et sur sa anse. Les nœuds de rotin pour attacher les tiges de bambou entre-elles sont extrêmement fines et atteste d’une parfaite finition et d’une grande modestie.
Il a nommé cette oeuvre “tasukigake“, ce qui signifie “encordage diagonal“. Bien nommé ! Une oeuvre très proche est publié in “Lundy Collection – The Birth of Modern Bamboo Art focusing on Hōsai II and Rōkansai“, Tochigi Kuranomachi Museum of Art, 2013, #62.

BIOGRAPHIE*
Uematsu Chikuyū (1947-) est né à Tokyo de son prénom Tsugio. Diplômé du Beppu Vocational Finishing high school, il s’installe tout d’abord à Beppu où il créé un grand nombre de vanneries pour l’ikebana avec des tressages ouverts comme ajiro-ami, nawa-mutsume-ami et Kikko-ami. Depuis une dizaine d’années il vit dans la préfecture de Kanagawa, où il produit des “sculptures objets” non fonctionnelles en bambou. Depuis quelques années, il concentre son oeuvre sur le thème du “vent” en utilisant principalement les bambous madake et kurochiku. Il a participé aux expositions du Seibu kōgēten de 1975 à 1982, puis à celles du Japan Traditional Art Crafts de 1976 à 1979, et a exposé en 1992 au Suntory Prize Exhibition. Depuis, il a entamé une carrière internationale, principalement aux Etats-Unis où nombre de ses oeuvres sont présentes dans des collections publiques et privé.
*Citation extraite du catalogue “Bamboo Masterworks/Japanese Baskets from the Lloyd Cotsen Collection

DEMANDER PLUS D'INFORMATION