Tora

#2240

Attribué à Ganku (1749/1756-1839)
Rouleau, encre et montage sur soie
H.: 81,5 cm – L.: 32,5 cm (H. : 146 cm – L. : 43 cm)

Les tigres n’existent pas au Japon, ils ont néanmoins fasciné les Japonais à travers la peinture et la littérature chinoise qu’ils admiraient. Le tigre est au Japon un symbole de force et de bravoure, et l’un des douze signes du zodiaque chinois.
Ganku, peintre de la période Edo, fonda la fameuse école Kishi. Ganku est particulièrement célèbre pour ses peintures de tigre. Depuis la période Muromachi (1336-1573) de nombreux peintres ont utilisé des tigres comme motif mais la plupart d’entre eux prenaient des chats comme modèle. Ganku étudia leur anatomie allant jusqu’à collectionner des cranes, des peaux et des membres de l’animal afin d’être au plus prêt d’une réalité qu’il ignorait. Cette œuvre très puissante, peinte avec d’infimes détails, montre la grande valeur de la peinture de Ganku. Signature et cachet « Ganku ».

DEMANDER PLUS D'INFORMATION