Saru okimono

AUBE-29

VENDU

Saru okimono
Singe en bois
Japon, période Meiji (1868-1926), env. XIXe siècle
H. 26 cm (10 ¼ in) – L. 23 cm (9,1 in) – l. 23 cm (9,1 in)

Les singes jouent des rôles importants dans de nombreuses légendes anciennes ; ils sont aussi associés à de nombreuses croyances religieuses. Les singes sont par exemple considérés comme les messagers du dieu du sanctuaire d’Hie-jinja. A l’époque médiévale on croyait aussi que les singes protégeaient les chevaux, c’est pour cette raison qu’il y avait des singes dans les étables. Pour toutes ces raisons les singes étaient fréquemment représentés dans l’art japonais, principalement dans les peintures et les sculptures en bois.
Ce singe porte une veste sans manche et une casquette. Du fait de cet accoutrement, cet objet a pu être destiné à une personne célébrant son 60em anniversaire. Au Japon, il est en effet d’usage pour les 60emes anniversaires (kanreki) d’offrir une veste et une capuche rouge. Incidemment, le singe est aussi un des signes du Zodiac dans l’astrologie Chinoise, également pratiquée au Japon. Il est donc aussi possible que la personne dont on fête l’anniversaire soit native de l’année du singe. Cet objet est réalisé dans un bois de keyaki (Zelkova serrata) à la patine magnifique, la sculpture est simple mais élaborée. L’expression du visage est adorable. C’est un pur objet Mingei.

DEMANDER PLUS D'INFORMATION