HANAKAGO FUSHA

#2733

VENDU

Vase en bambou pour l’ikebana
Par MATSUMOTO Hafū 松本 破 风 (né en 1952)
Tomobako et otoshi laqué noir
20,5 x 8,5 x 20,5 cm (H)

Cette œuvre est nommée “Fusha”, ce qui signifie littéralement “moulin à vent”

MATSUMOTO Hafū est né à Haneda, Tokyo. Il fut, à partir de 1972, l’un des deux derniers disciples du grand-maître IIZUKA Shokansai (1919-2004), ancien Trésor National Vivant, et maîtrise à la perfection la technique de décapage, de l’aplatissement et du façonnage de très larges pièces de bambou, des techniques inventées par la famille Iizuka.

Après que Matsumoto soit devenu indépendant de son maître, il ouvre son propre studio à Tokyo, avant de s’installer en 1988 à Tateyama, dans la péninsule de Chiba. En 1996, il participe à une exposition collective à New-York. Sa première exposition solo se tient en 2001 au Daimaru Department Store à Tokyo. En 2004 il reçoit le deuxième prix des Cotsen Bamboo Awards, puis l’année suivante remporte le Rooky Prize lors de la 54ème Exposition des Arts Traditionnels Japonais (Nihon Kogeikai ) ; et en 2007 le Prix du Gouverneur de Tokyo, le meilleur prix lors de l’Exposition des Arts Traditionnels du Japon Oriental. Il est l’invité en 2009 du musée d’Oita lors de l’exposition “New Bamboo – Contemporary Japanese Great Artists” ; et expose ses œuvres en 2011 à Oita pour l’événement “Memorial Exhibition of the National Treasure IIZUKA Shokansai

DEMANDER PLUS D'INFORMATION