Paysage de montagne

#2655

Oeuvre attribuée à Kei Shoki (né? – actif de 1478 à 1506, sans doute mort en 1518)
Période Muromachi (1333-1573)
Rouleau: peinture et montage sur soie
Awasebako (boîte de collectionneur) avec inscription «Peinture de paysage peint par Kei Shoki
Certification par Kosekian Kousai (né ? – 1862)
H.: 64,3 cm – L.: 49 cm (218 x 120,5 cm)

Kei Shoki (autres noms Shōkei, Shōkei Kenkō, Hinrakusai) était un moine Zen et un célèbre peintre adepte du suiboku-ga, la peinture à l’encre dans la lignée des maîtres Tenshō Shūbun et Sesshū. A partir de 1478, il est à Kyoto et se forme à la peinture chinoise auprès du grand artiste Shingei Gei-Ami en copiant des œuvres anciennes de la collection du Shogun. Trois ans plus tard, il retourne à son temple d’origine, le Kencho-ji à Kamakura, et prend en charge le bureau de shoki (secrétariat-calligraphe) d’où son nom de Kei Shoki (Kei le calligraphe). Il est considéré comme le peintre le plus important de son temps, particulièrement pour ses œuvres représentant des paysages et des saints bouddhistes dans un style proche de l’école chinoise des Song du Sud. Ses peintures sont présentes dans de nombreuses collections publiques, tant au Japon (Tokyo National Museum ; Kyoto National Museum ; Nezu Museum) qu’à l’étranger (Metropolitan Museum, New York ; Boston Fine Art ; Cleveland Museum of Art ; British Museum ; etc.)
Ookura Kousai était un expert en peintures et calligraphies anciennes à la fin la période Edo. Sa date de naissance à Kyoto est inconnue mais il est mort en 1862. Kosekian est son autre nom d’expert. Il a servi pour le clan Kisyuu.

La certification dit: « Peinture de paysage: il s’agit d’une véritable pièce peinte par Kei Shoki », signée Kosekian Kousai, hiver 1841.

DEMANDER PLUS D'INFORMATION